https://bodybydarwin.com
Slider Image

Les moustiques et les tiques vont nous dévorer tous cet été

2021

Cet hiver, alors que les journées glaciales étaient étrangement submergées par les vagues de froid, les bureaux de PopSci avaient une théorie qui disait que, au printemps, nous pourrions être confrontés à la folie des buggies - suffisamment de moustiques pour nous maintenir fermement à l'intérieur, ou tout au moins recouverts de DEET.

«Ceux qui ont misé sur les insectes ont fait le bon choix cette année», a déclaré Jim Fredericks, entomologiste en chef et vice-président des affaires techniques et réglementaires de la National Pest Management Association. "Ce sera probablement un printemps et un été assez calmes."

La National Pest Management Association a récemment publié son "baromètre des insectes et les prévisions sont médiocres. Ce printemps et cet été, la plupart des États-Unis continentaux (à l'exception du Pacifique Nord-Ouest) connaîtront une augmentation du nombre d'insectes. Dans la plupart des régions, les moustiques et les tiques Selon le baromètre, le sud-ouest n'aura pas à se soucier des moustiques antérieurs, mais il pourra profiter de la prime amère et buggy de la nation: une fois que les insectes émergeront, ils seront plus prolifique que d'habitude.

Vous avez peut-être aimé le temps exceptionnellement chaud de cet hiver, mais devinez quoi - de nombreux insectes également. La chaleur hivernale (selon la NOAA, il s'agissait du sixième hiver le plus chaud et du deuxième mois de février les plus chauds jamais enregistré aux États-Unis) était un pur bonheur de buggy. Ajoutez un printemps chaud et humide au mélange, et 2017 crée un terrain fertile pour certains de nos insectes nuisibles les moins préférés, y compris les tiques et les moustiques.

«La plupart des insectes nuisibles que nous traitons ne migrent pas», a déclaré Fredericks. «Ils doivent trouver un moyen de traverser l'hiver. Quand il fait doux, ils ont tendance à faire un peu mieux.

C'est assez simple: quand le temps est clément, plus d'insectes survivent en hiver, ce qui signifie qu'il y a plus d'insectes autour de nous pour nous mordre et se reproduire au printemps. Fredericks et ses collègues ont établi leurs prévisions pour 2017 en fonction des conditions météorologiques hivernales et printanières, ainsi que des prévisions pour le reste du printemps et de l'été.

De plus en plus de moustiques adultes traversent un hiver chaud et davantage de larves survivent également. Et comme les moustiques se reproduisent dans des eaux stagnantes, une source humide leur fournit de nombreuses enclaves romantiques pour maintenir le boom de la population. En outre, le temps chaud accélère le cycle de vie reproductif d'un moustique: elle peut ainsi pondir davantage d'œufs et les faire éclore plus rapidement. Si cela vous donne des démangeaisons, il le devrait.

Les tiques, qui portent la maladie de Lyme, sont également une préoccupation dans la majeure partie du nord-est. La bactérie Borrelia burgdorferi, responsable de la maladie de Lyme, peut endommager les articulations, le cœur et même le système nerveux si elle n'est pas contrôlée.

"S'il s'agit d'un hiver doux, davantage de larves et de tiques adultes sont capables de survivre pendant l'hiver, ce qui se traduit par une population nombreuse au printemps", a déclaré Fredericks. Et un hiver doux signifie également davantage d'animaux. le fait que les larves se nourrissent de petits mammifères, comme les souris, les écureuils et les tamias, survivra à la piqûre, ce qui signifie que les tiques sont plus susceptibles de vivre suffisamment longtemps pour rencontrer (et infecter) les humains.

Le problème ne se limite pas aux bugs qui bogue les gens. Le réchauffement climatique est également un problème pour les cultures agricoles.

«En général, avec le réchauffement de l'hiver, de nouveaux parasites vont se déplacer dans le nord, a déclaré Mike Hoffman, entomologiste et directeur exécutif de l'Institut Cornell pour les solutions climato-intelligentes de la Cornell University. "Nous en avons un appelé le ver de maïs à New York qui est un ravageur du maïs sucré. Historiquement, il arrivait sur les fronts de tempête vers la fin de l'été, mais maintenant, il est trouvé dans des pièges au début de la saison, ce qui laisse supposer que les ravageurs commencent à apparaître. hiverner à cause de meilleures conditions. "

Le programme de lutte antiparasitaire intégrée de l'État de New York exécute sa propre version du baromètre d'insectes, uniquement pour le ver de l'épi de maïs. Sa prédiction est pareillement sombre. La plupart des régions du nord-est peuvent s'attendre à un nombre inhabituel de parasites.

Hoffman est prompt à souligner que la relation entre le temps chaud et les insectes n'est pas simple. «Si vous avez beaucoup de neige, cela va isoler les conditions, de sorte que les insectes vivant dans le sol vont probablement survivre. Mais enlevez cette neige pour que le froid puisse pénétrer dans le sol et atteindre les insectes présents dans le sol, augmentant ainsi potentiellement la mortalité. De plus, par temps chaud, il y a plus de gel et de dégel, de sorte que l'eau puisse pénétrer dans le sol enfermé dans la glace et pénétrer dans le sol. Ce n'est généralement pas une bonne chose, mais cela peut entraîner une mortalité plus élevée. "

Mais quand même le temps se réchauffe, a-t-il dit, «La version abrégée est la suivante: oui, il y en aura plus, ils vont se déplacer vers le nord, et il y en a déjà des traces. Les scolytes dans l'ouest se sont étendus sur d'énormes zones en raison d'une combinaison d'hivers plus chauds et d'une plus longue saison de réchauffement, et causent des dommages considérables.

Que devriez-vous faire avec cette information?

«Faites une auto-évaluation de votre propriété sur les zones susceptibles de générer des moustiques», a déclaré Fredericks. «Vous devriez chercher tout ce qui va retenir l'eau. Beaucoup de gens ont entendu parler de pots de fleurs et de vieux pneus, et bien sûr, ce sont des endroits où l'eau peut s'accumuler. Mais ces moustiques peuvent se reproduire dans le volume d'eau qui peut être contenu dans le bouchon de la bouteille. Il est temps d'être attentif aux débris, aux ordures et aux jouets pour enfants. Assurez-vous que les gouttières sont dégagées et non bouchées. ”

En outre, Fredericks recommande de porter tout répulsif figurant sur la liste approuvée par le CDC, qui comprend le DEET, la Piacridine, l’huile de citron eucalyptus (OLE) ou (PMD) (à ne pas confondre avec le citron de l’huile essentielle d’eucalyptus). Et tandis que l'aube et le crépuscule constituaient autrefois la période de prédilection des moustiques, les espèces les plus récentes telles que aedes aegypti piquent de jour. En ce qui concerne les tiques, il est essentiel de se revêtir de répulsif et de se couvrir (pantalons de couleur claire, manches longues et chemises longues). Cela signifie que les bois et les zones herbeuses, mais même les bords sauvages de votre propre propriété peuvent être périlleux lorsque vous travaillez dans la cour.

C'est le mieux que nous puissions faire pour le moment. Mais rien ne dit si des nuées de moustiques deviendront ou non la nouvelle norme l'été prochain. En raison du changement climatique, «les conditions changent», a déclaré Hoffman. «Ce n'est tout simplement pas comme avant. Nous n'avons pas les réponses à ce qui va se passer.

Venez regarder une simulation de supercalculateur d’une tornade dévastatrice

Venez regarder une simulation de supercalculateur d’une tornade dévastatrice

Les indispensables de la table de nuit pour vous aider à vous endormir

Les indispensables de la table de nuit pour vous aider à vous endormir

Le nouveau porte-avions de la Chine laisse entrevoir l'avenir de sa marine

Le nouveau porte-avions de la Chine laisse entrevoir l'avenir de sa marine